Qui a dit qu’il fallait impérativement avoir fait une école de commerce pour travailler en startup ? Licence de lettres modernes, master en psycho, école de management numérique… De plus en plus de formations ouvrent des débouchés fascinantes dans l’univers des startups. Focus sur ces nouveaux métiers !

Le Content Manager – “ Là ton histoire elle est mal écrite. Il faut qu’elle fasse envie.”

Qui a dit que la littérature ne servait à rien ? Sûrement pas quelqu’un qui va travailler en startup en content manager en tout cas ! Amoureux des mots, le content manager sait créer des histoires captivantes qui donnent vie à un marketing immersif. C’est tout l’art du storytelling – oui, travailler en startup, ça veut dire mettre un mot chic en anglais pour dire “raconter des histoires”. Le content manager se démarque grâce à son goût prononcé pour la littérature et les sciences humaines. Saupoudrez le tout d’une pincée de marketing et d’un peu de technique pour comprendre les algorithmes du référencement sur Google et voici un profil de content manager pour qui les stratégies éditoriales n’ont plus aucun secret !

Pour qui ? Littéraire, inventif. Licence en lettres modernes, métiers de l’édition. Formation en SEO.

 

Hilarious Kermit The Frog GIF

 

Le Product Manager – “ Ok, tout le monde, on se calme ! Voilà le plan d’action. ”

Véritable couteau suisse de la vie d’une équipe, le Product Manager – également appelé Product Owner dans certains cas, sert d’intermédiaire entre les équipes techniques et les équipes en charge du marketing. Le code et le développement web ne lui font pas peur et il est connu pour son grand aspect commercial quand il va travailler en startup. On le voit souvent préparer les slides d’une réunion d’équipe pour faire le compte rendu de l’évolution du développement back et des stratégies de maillages internes tout en essayant d’avaler son café.

Pour qui ? Très organisé, bonne gestion d’équipe. Ecole d’ingénieur avec aspect commercial ou école de management numérique.

 

neil patrick harris work GIF by bubly

 

Le Business Developper – “ J’ai signé un contrat à 3000 euros ce matin ”

Vous vous souvenez du vendeur de catalogue qui allait faire du porte à porte qu’il pleuve, vente ou neige ? Oubliez-le très vite, le business developper n’a rien à voir. Profil commercial à toute épreuve, le Biz dev est connu pour pouvoir décrocher des contrats à toute épreuve. Sans lui, la croissance du travail en startup serait impossible. Tout le monde compte sur sa capacité à pouvoir passer des appels, créer de bonnes relations et gérer des suivis. A terme, le Biz dev peut même évoluer en Chief of Happiness. Son objectif ? Faire en sorte que tout le monde, employés comme clients, soient heureux. Etre en charge du bonheur si ça ce n’est pas un beau métier…

Pour qui ? Sens de la vente, expression orale. BTS commercial, écoles de commerce

Awkward Barack Obama GIF

L’UX Designer – “Mais… on a pensé à l’empathie client ?””

L’User Experience ? Également appelée UX design de son petit nom, cette discipline est un enjeu à part entière de l’expérience client. L’objectif de l’UX designer est simple : faire en sorte que le client soit le plus à l’aise possible de sa prise de connaissance de la startup jusqu’à son acte d’achat puis sa fidélisation. Un produit finement travaillé, une ergonomie spécifique, une charte graphique qui a du sens. Quand il veut travailler en startup, il cherche à arrêter de vendre du produit pour plutôt créer une expérience d’ensemble. L’UX designer rêve d’un monde plus beau, un monde meilleur, “un monde où la borne SNCF sera enfin intuitive et comprise du premier coup”.

Pour qui ? Sens de l’empathie, capacité d’observation. Licence de psychologie. Designer d’interface.

Just For Laughs Oops GIF