Pour la petite histoire…

Premier jour au bureau, j’arrive et j’entends une conversation entre mes 2 patrons. Ils avaient l’air super heureux ! Je m’approche donc pour en savoir plus… Et là, le vide, que dis-je ! La stupeur : je ne comprenais rien à leur discussion. Langage codé ? Reptiliens ? Langage de djeuns?

Hilarious The Hangover GIF

Ecoutez plutôt:

« On a totalement disrupté le lean à le dernière confcall.
– Oui mais il va falloir reprendre le dev from scratch. »

Pardon ? C’était mon premier jour de stage et j’étais totalement largué. On m’avait promis de travailler dans une startup ouverte aux échanges et ultra moderne, où j’aurais pu m’épanouir totalement et là je suis totalement largué… Et ce n’était pas fini. Que nenni mes aïeux !

Après-midi, 16h48, un des 2 boss vient me voir et me demande : « Tu peux me préparer une préze pour demain stp. Tu me fais un truc crafté avec de la dataviz. » Kamoulox. J’amadoue Mariam et je jette Mamie dans les orties en case poulpe moldave. Bref, je ne comprends rien, la tête haute et fière je me lance, en pensant quand même pouvoir tout déchirer avec mon Bachelor Achat Science du Management Developing.

Mardi, 15h42, je finis ma présentation : j’étais à côté de la plaque, ma mission a échoué…

Animated GIF
Le mec qui m’a embauché après ma prez

J’avoue finalement que je n’avais rien compris à sa demande et lui-même fini par s’excuser de ne pas avoir su s’adapter au petit nouveau.Tout est bien qui finit bien. Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’autres expression bizarres…

barack obama hug GIF by SoulPancake

Tout ça pour dire : NE FAITES PAS LA MEME ERREUR QUE MOI ! Petit lexique de survie :

Le lexique des startups

1. Agile : Quand on dit qu’une startup est agile, elle peut être aussi à Benoit. Une startup agile, en un mot et pas en 2, comme « à Gilles », c’est une startup qui a une bonne capacité d’adaptation.

2. BA : BA c’est l’abréviation pour Business Angel en langage startup. Du coup si t’entends que ton boss s’est fait une BA, pose-toi des questions.

3. Confcall : Ce n’est pas du finnois. C’est une abréviation franco-anglaise pour « conférence téléphonique ». Le mot confcall étant prononcé environ 30 fois par jour. Sachant qu’en disant confcall plutôt que conférence téléphonique, tu gagnes 1 seconde et demi. Ça fait environ 11700 secondes de gagner chaque année. En startup, le temps est précieux.

4. Crafté : On n’est pas chez Naturalia où on t’emballe tes petits légumes dans un sac en papier kraft. Crafté, ça veut dire soigné, propre. Tout ce qui est en kraft est-il forcément propre ? Vous avez 4 heures.

5. Dataviz : Là, on est toujours sur de l’abréviation franco-anglaise. C’est de le data visualisation. Si on te demande de faire de la dataviz, en clair, fais un schéma.

6. Disrupté : Si tu veux briller en société, il te le faut absolument celui-là. Bon, personne ne sait vraiment ce que ça signifie, mais il passe plutôt bien. Tu peux dire par exemple « On va disrupter le marché » ou « Ce saumon est tellement disruptif. J’adore ! ».

7. From scratch : Non gamin, on parle pas des chaussures à scratch que ta mère t’achetait parce qu’elle en avait marre qu’à 17 ans, tu ne saches pas encore faire tes lacets. « From scratch », ça veut dire de 0. A partir de rien. Maintenant, tu sais. Et apprends à faire tes lacets !

8. Growth hacker : Un growth hacker n’est pas une personne qui prend fait et cause pour les grosses. C’est plutôt un mec ou une nana qui utilise des techniques assez malignes pour générer de la croissance pour ta startup. Après rien ne l’empêche de prendre aussi les grosses à cœur.

9. Lean : Line Renaud. Ouais ouais, je te promets.

10. Pitch : Quand tes boss vont pitcher, je te promets qu’ils ne vont pas sur le rooftop pour se goinfrer de petites brioches en silence. Ils vont présenter leur idée. Ça se fait en général sur des formats assez courts où il faut être impactant et straight to the point. Je t’ai perdu ? Sorry…

11. Rétention : Oui tu as aussi entendu ce mot dans la bouche de ta mère quand elle a eu sa ménopause. Sauf que là, on ne parle pas de la rétention d’eau. La rétention, en startup, c’est la capacité à conserver ses clients.

Bravo gamin ! Maintenant tu maitrises totalement le langage startup ! A bientôt pour de nouveaux conseils startup !